Sciences Occultes
Bonjour,

Merci de vous inscrire sur le forum de Sciences Occultes avant de poster un sujet ou une réponse, cela nous permettra de mieux vous identifier et de connaître vos attentes envers le forum. Pensez à bien remplir votre profil.

Cordialement,
Mercurie


Sciences
 

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez
 

 Poupée vaudou

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

✯ Official Member

kukai
Le profil de ce membre:
kukai

Aide au Forum : 0
✮ Expérience : 80%
✮ Art Pratiquer : Radionique/Radiesthésie
✮ Année(s) de Pratique : 40
✮ Croyances / Religion : Aucune
✮ Planète : Pluton
✮ Élément : Eau

☫ Localisation : Village médiéval / Aveyron
☫ Messages : 80
☫ Art Principal : Radionique
☫ Réputation : 0
☫ Points Activités : 1951
Masculin Eau
✮ Mes Trophées : -

Vide

Rôle

Poupée vaudou Empty
MessageSujet: Poupée vaudou   Poupée vaudou EmptySam 12 Jan - 13:36

Bonjour,

Nous sommes habitués à penser que les poupées de chiffon percées par des épingles sont typiques du culte vaudou, en réalité, ces objets fascinants sont appelés "poupées vaudou" de manière inappropriée car, bien qu'ils fassent aujourd'hui partie de cette tradition magico-religieuse, ils datent en réalité de plusieurs milliers d'années et ont été utilisés par les anciens Grecs et les Égyptiens.

La fonction de la poupée vaudou est de représenter la personne ou la divinité sur laquelle le rituel est concentré, et à ce stade, la marionnette est utilisée comme catalyseur pour ses prières ou malédictions lancées pour "attaquer" un ennemi.

Les Grecs appelaient ces poupées rituelles "kolossoi" et, à l'époque, leur utilisation était très populaire aussi dans l'empire romain et en Égypte. Pour me comprendre désormais, je les appellerai de manière inappropriée des "poupées vaudous", même si elles n'ont rien à voir avec le vaudou.

Certaines découvertes lors des fouilles en Haute-Égypte ont permis de découvrir que les pharaons imposaient des critères spécifiques pour qu'une poupée puisse réellement jouer le rôle de catalyseur pour les sorts. Une poupée vaudou devait répondre à au moins deux des critères suivants :

- les bras ou les jambes de la poupée devaient être entrelacés dans le dos,
- la poupée devait être percée de clous ou d'épingles,
- la tête, les pieds ou la partie supérieure de la poupée devaient être tournés vers l'avant,
- la poupée devait être scellée dans un conteneur,
- la poupée devait avoir graver le nom d'une victime ou de la divinité dont elle prenait la forme,
- la poupée devait être enterrée dans une tombe, un sanctuaire ou un canal.

Les poupées vaudou déjà à l'époque des pharaons étaient principalement utilisées comme catalyseurs de malédictions ou de sortilèges pour soumettre une femme. Ils étaient généralement en plomb, en bronze ou en argile, mais parfois en cire. Très souvent, ils étaient complétés par une tablette sur laquelle étaient gravés la prière ou la malédiction et enfin, ils étaient enterrés dans des lieux liés à la mort (pour cela les tombes) car on croyait que pour qu'un rituel de magie noire prenne effet, un bon catalyseur (plomb) et un lieu d'union entre le monde terrestre et l'au-delà.

L'image que je vous apporte est un cas quelque peu inquiétant de vieilles poupées vaudou. Cet exemple est fait d’argile et se trouve aujourd’hui au musée du Louvre à Paris et peut être vu dans un sanctuaire dédié à l’Égypte ancienne.

En réalité, bien qu’elle ait été trouvée dans une fouille près de Thèbes, la poupée est d’origine grecque.  Elle a été trouvée dans un pot en argile avec une tablette de plomb pliée sur laquelle un sort était gravé. On estime qu'il remonte au 3ème ou 4ème siècle avant JC.

L’effigie est agenouillée, les pieds liés et les bras attachés derrière le dos; comme si cela ne suffisait pas, elle a été soigneusement percée de 13 épingles, une dans la partie supérieure de la tête, une dans la bouche, une dans chaque œil et chaque oreille, une dans la poitrine, une dans le vagin et dans l'anus, une dans la paume de chaque main et une dans la plante de chaque pied. Y a-t-il un doute sur le fait quelle ait  été utilisé pour une malédiction?
Il suffisait de lire l'inscription sur la tablette pour comprendre que l'auteur voulait lancer un sortilège d'amour un peu "sadique" à une femme qui l'a probablement rejeté. Voici ce que dit l'inscription grecque:

"Grand Ptolémaïs, c'est Aias, la fille d'Horigenes, qui vient à moi. Arrête de manger et de boire jusqu'à ce qu'elle se présente à moi et ne lui permette pas d'avoir de l'expérience avec un autre homme, sauf moi seul. Traîne-la par les cheveux, secoue ses entrailles jusqu'à ce qu'elle accepte de se donner à moi. Tant que je vivrai, elle devra m'obéir, m'aimer, me vouloir et me dire ce qu'elle pense."

La traduction que j'ai faite est déjà extraite d'une traduction peut-être incorrecte ou incomplète, car Ptolémaïs n'est pas une divinité mais une ville. En tout cas, le concept semble clair, le sort semble avoir été lancé par un homme avide d'une fille qui l'a probablement ignoré et ce qui est sûr c'est qu’il n’est pas allé là-bas à la lumière des mots ni dans le perçage de la marionnette. Il faut donc espérer qu’il n’a pas obtenu ce qu’il voulait, sinon la pauvre fille !

Ce n'est qu'une des nombreuses poupées utilisées pour lancer des malédictions ou des sorts d'enchantement sur une personne et, comme vous l'avez vu, cette pratique remonte bien avant le culte vaudou.

Les malédictions pouvaient aussi être rendues inoffensives ou brisées. Également dans un texte grec, on peut lire un cas dans lequel le sort a été brisé.

Sophronious au VIe siècle après Jésus Christ, dans un de ses écrits, raconte comment Théophile d’Alexandrie a été rendu tétraplégique par un sort lancé à la demande de ses amis. Envieux de lui, ils avaient invoqué la déesse Hécate pour insuffler de la douleur à tous ses membres. Theophilus en rêve eut une vision et engagea un pêcheur pour aller en mer jeter ses filets près des côtes de Corone.

Le pêcheur attrapa dans ses filets une petite boîte scellée de plomb dans laquelle se trouvait une effigie en bronze de Théophile avec un clou planté dans chaque membre. La poupée a été libérée des clous et déposée dans un lieu sacré.
Poupée vaudou Poupzo10


Source :  Mystères du monde - Croire voir
Traduction de l'Italien : kukai



kukai
Revenir en haut Aller en bas
 
Poupée vaudou
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Sciences Occultes :: 
Les Arts Spécifique
 :: Vaudou
-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: